Nicolas Milhé

  • Projet : Matière Grise
  • Année : 2009 → 2011

Nicolas Milhé, né en 1976 à Bordeaux. Il vit à Paris et son travail est aujourd’hui reconnu. Deux de ses oeuvres seront présentées lors de l’exposition Dynasty, exposition prospective présentant une nouvelle génération d’artistes sur la totalité des espaces d’exposition du Palais de Tokyo et du Musée d’Art moderne de la Ville de Paris.

 

Nicolas Milhé excelle dans l’usage du langage visuel et du détournement plastique. Il manie les signes du pouvoir politique et de l’ordre public : vocabulaire, drapeaux, élément en béton du mur séparant Israël des territoires palestiniens, symboles de surveillance avec les oeilletons et la meurtrière, bunker. « Définitivement corrompues, les sculptures de Nicolas Milhé empruntent des codes visuels détournés, pour se distiller de façon formelle et engagée. Ses oeuvres dérangent l’ordre des usages et des représentations, démontrant avec subtilité le sabordage de notre société ».

 

Le proposition de Nicolas Milhé consiste à l’installer dans notre projet D07 la Courrouze une Représentation graphique de la courbe des âges, ce projet utilise les données démographiques de la France et du Congo pour construire deux immeubles dont un seul peut être qualifié de pyramidal. Entre les deux une angoissante fracture demeure. Le calme et le confort de vie qui ornementent les architectures de ces habitations fictives, aux tracés mathématiques, énoncent froidement la différence de croissance et de développement qui sépare les deux pays.

 

Nicolas Milhé est représenté par la galerie Mélanie RIO Fluency.